Accueillir ses élèves en classe dès 8h20 en élémentaire

(1 avis)
  |   83
Classe
Matière
Indéterminé
Type
Indéterminé
Ressource proposée par La classe de Define

Description

Depuis plus ou moins longtemps, Mélimélune et moi accueillons nos élèves directement dans nos classes le matin, comme en maternelle (sans parents !). En échangeant sur nos expériences, nous nous sommes dit qu’on pourrait les partager avec vous!

Vous trouverez sur mon blog des informations concernant la mise en pratique dans mon école, et plus particulièrement dans ma classe de CP.

Je vous invite à vous rendre sur le blog de Mélimélune, pour avoir son expérience avec une classe de CE2, dans une autre école!

 

Pour commencer, petit rappel sur ce que nous dit la loi sur l’accueil et la surveillance des élèves…

Un extrait issu du « Règlement type départemental des écoles maternelles et élémentaires publiques » (circulaire n° 2014-088 du 9-7-2014):

1.4 Accueil et surveillance des élèves

En application de l’article D. 321-12 du code de l’éducation, la surveillance des élèves durant les heures d’activité scolaire doit être continue et leur sécurité doit être constamment assurée, en tenant compte de l’état de la distribution des locaux et du matériel scolaires et de la nature des activités proposées. Le service de surveillance à l’accueil et à la sortie des classes, ainsi que pendant les récréations, est réparti entre les maîtres en conseil des maîtres de l’école. Le tableau de surveillance doit être affiché dans l’école. Le conseil des maîtres de chaque école fixe les modalités spécifiques de surveillance adaptées à l’organisation pédagogique de l’école et à la configuration des locaux.

1.4.1 Dispositions générales

L’accueil des élèves est assuré dix minutes avant l’entrée en classe. Les modalités pratiques d’accueil et de remise des élèves sont rappelées par le règlement intérieur de l’école.

 

Pourquoi privilégier ce type d’accueil?

1. On évite un moment pénible. La mise en rang, le déplacement dans des couloirs et des escaliers, en alternance avec les autres classes, ce n’est vraiment pas une partie de plaisir. Ni pour l’enseignant, qui doit souvent faire de la discipline ni pour l’élève, qui doit se contraindre brutalement à se mettre « en format groupe » sitôt arrivé à l’école. Sans parler de la perte de temps que ça peut occasionner dans les grosses écoles.

2. L’accueil est individualisé. Les élèves entrent un par un, rejoignent leur place ou un atelier puis viennent au bureau saluer et s’inscrire à la cantine ou à l’étude. Ce moment est un temps privilégié : on peut échanger, leur demander comment ils vont ce matin, certains enfants racontent un événement qui leur est arrivé la veille ou en profite pour montrer un mot dans leur carnet de liaison. Ils aiment ce petit moment ‘rien qu’à eux’… C’est un bon moment aussi pour rappeler les objectifs de la journée avec un élève au comportement compliqué…

3. On gagne un temps considérable. Lorsque nous montions en classe avant, elle ne démarrait pas avant 8h40, le temps que tout le monde soit installé et il fallait ensuite faire l’appel, parfois vérifier des carnets de liaison etc ! Maintenant, une fois les activités proposées faites et les feuilles d’appel complétées, la classe peut vraiment commencer.

Comment le mettre en place?

J’exerce dans une école de 450 élèves environ: nous avons deux bâtiments distincts et trois cours.

Jusqu’en novembre dernier, les élèves étaient accueillis dans ces trois cours de 8h20 à 8h30.

Nous, enseignants, étions donc de service à tour de rôle, et nous allions tous chercher nos classes à 8h30.

Depuis novembre, nous accueillons nos élèves dans nos classes, comme en maternelle!

Quelques explications…

 

Tout d’abord, selon moi, il vaut mieux se mettre d’accord au sein de l’équipe, car il est plus difficile de faire « chacun à sa sauce »…

Lorsque je l’ai proposé à l’équipe, nous avons décidé de mettre en place cet accueil pour une période dans un premier temps, afin de voir si elle pouvait convenir à tous (car tout le monde n’était pas convaincu).

Il faut ensuite quelqu’un qui soit à l’entrée de l’école: chez nous, c’est le directeur.

Nous devons aussi surveiller à minima les circuits empruntés par les élèves, notamment les montées d’escaliers, pour ne pas se retrouver avec des élèves qui montent en courant, se poussent…

Les enseignants sont donc tous devant/dans leur classe à 8h20, et ont les oreilles qui traînent pour surveiller les montées d’escaliers.

Donc la pause café doit attendre la récréation suivante! 😉 Il faut s’organiser et prévoir les photocopies avant cette heure-là.

 

Des propositions d’activités d’accueil

Depuis le début de l’année, j’ai pas mal varié les activités.

  • Rituel « Chaque Jour compte »: paille à ajouter, étiquettes à placer, château à barrer
  • S’occuper de son calendrier: barrer le jour actuel, colorier le précédent, noter les événements du mois…
  • Entourer la date sur le tableau (tous les jours/les mois sont écrits, un élève entour le jour, un autre le mois…)
  • Copier la date du jour sur son ardoise
  • Coller les devoirs dans son agenda
  • Préparer le cahier du jour (coller les travaux de la semaine, écrire la date…)
  • Petits exercices de réinvestissement « express » sur feuilles, en français ou en mathématiques
  • Matériel de manipulation pour réinvestir (tangrams, cartes à pinces, livres ardoises…)
  • Production écrite sur l’ardoise, d’après 3 mots ou 3 images
  • Apprentissage de la langue des signes (3 ou 4 mots affichés en images au tableau)
  • Utilisation du site « Mon école » d’Orphys pour y résoudre une énigme rédigée par l’enseignant, et observer une oeuvre d’art célèbre…

 

Un prolongement?

Cette idée vous séduit, ou vous a déjà séduit auparavant, et vous avez envie d’aller plus loin?

Certaines écoles proposent l’accueil échelonné à 13h20 en classe!

Avec, pourquoi pas, la mise en place de l’activité « Silence on lit » ?…

 

Nous avons échangé sur Twitter, retrouvez ici ce que vous en pensez!

En quelques mots, et de manière très condensée, voici les:

  • Principaux points positifs:
    • la mise en activité beaucoup plus rapide;
    • le calme;
    • les petits moments d’échanges avec chaque élève; 
    • le temps pour gérer l’administratif (cahiers de liaison);
    • les enfants sont au chaud et au sec s’il ne fait pas beau.

 

  • Principaux points négatifs:
    • l’accueil à la grille (notamment dans des écoles où le directeur n’est pas déchargé);
    • la surveillance des déplacements dans les bâtiments à étages;
    • le fait de ne plus voir ses collègues;
    • les enfants ne peuvent pas choisir de jouer avec leurs camarades dans la cour: c’est toute la classe, ou personne!

 

Retrouvez d’autres personnes qui partagent leurs expériences!

  • Mais Que Fait La Maîtresse propose des routines du matin;
  • @JMichel74 partage une « humble réflexion sur un dispositif d’organisation scolaire », de son ancienne école
  • Jacqueline Bergeret, dans le café pédagogique, nous explique son accueil échelonné en classe de CE2/CM1
Voir plus sur La classe de Define

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

7 Septembre 2019 - manou624

Difficile à mettre en place et soucis pour les enfants arrivants toujours les derniers, ce sont souvent les plus lents à se mettre en "route"