De l’espace de l’école à la découverte du monde

(0 avis)
  |   6
Classe
PS MS GS
Matière
Indéterminé
Ressource proposée par Lea.fr

Description

Aider les élèves à construire le concept d’espace est, on le sait, l’un des objectifs fondamentaux de l’école maternelle. Nul n’ignore que la structuration de l’espace ne peut être une "matière" d’enseignement isolée et qu’il s’agit d’un travail essentiellement transversal. Cette structuration débute dans l’école pour emmener l’élève au-delà de ses murs.

Chaque enfant arrive à l’école maternelle avec une conception bien à lui de l’espace : son espace personnel, celui qu’il explore et gouverne avec son propre corps a des dimensions bien différentes selon son éducation et ce qu’il a vécu, mais celui de l’école est un nouveau monde : par sa taille d’abord et surtout par les expériences qu’il va devoir y faire dans des conditions nouvelles.

Vivre l’espace
L’espace de l’école, que l’enfant l’ait abordé de manière “sportive” en courant de tous côtés, ou qu’effrayé il se soit réfugié dans un coin rassurant, doit d’abord être partagé. C’est pour certains une expérience nouvelle : les lieux de l’école ont leur usage et leurs règles de vie bien différents de la maison ou même de la crèche ; les “autres” semblent les dominer, il va donc s’agir de commencer à devenir élève ! L’équipe pédagogique autant que le maître en charge de la classe a dans ce cas un rôle à jouer : pour que l’enfant se repère, il doit vivre dans une classe aménagée selon des critères clairs, il doit connaître tous les locaux de l’école et tous les adultes, on doit lui permettre de s’y déplacer, plus tard en autonomie ; cela implique un accord entre les enseignants sur l’utilisation des lieux et sur les règles que l’on y suit (eux aussi doivent apprendre à partager l’espace !). Certes, veiller à la sécurité des élèves est primordial, mais se montrer timoré en n’acceptant pas d’expériences motrices de leur part ne les aidera pas à progresser. Les élèves doivent oser réaliser des actions inhabituelles dans des lieux connus puis dans des lieux nouveaux afin de s’approprier l’espace. On n’oubliera pas non plus que le matériel, les jeux, permettent eux aussi aux enfants de construire la notion d’espace ; il faudra donc veiller à éviter, d’une section à l’autre, les activités répétitives qui, outre leur manque d’intérêt, ne permettront pas une évolution dans les représentations des enfants.

Ressentir les espaces
Mais d’entrée, ces problèmes matériels réglés, il s’agira, dans chaque classe, de passer à l’étape suivante : “l’espace commence avec les mots”. Au-delà de l’expérience motrice et sensible, l’enfant va devoir nommer, décrire des actions forcément situées dans l’espace (de la ville à la feuille de papier) et les confronter aux représentations des autres : ses pairs ou les adultes. Pour cela, comme toujours, il va devoir justifier, argumenter et donc posséder le vocabulaire nécessaire. Le langage est au coeur de la construction de la notion d’espace. C’est aussi dans les images puis dans les livres que l’enfant va apprendre à construire des repères. La photo numérique, aujourd’hui d’usage courant, est pour les enseignants un formidable outil : se reconnaître sur une ima...

Voir plus sur Lea.fr

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

Soyez le premier à donner votre avis !