L’affiche des Bons amis

(0 avis)
  |   4

Description

Grâce à un tout récent partenariat avec les éditions Pirouette, j’ai reçu cette affiche des Bons amis que j’ai eu le plaisir de présenter à ma classe dès la rentrée de janvier, en lien avec notre album Pilotis Veux-tu être mon ami ? d’Eric Battut.

Les 24 conseils des Bons amis

Il s’agit d’une grande affiche cartonnée, bien solide, au graphisme très sympa que j’ai fixée dans le coin regroupement de ma classe afin d’en faire un rituel hebdomadaire autour du thème de l’amitié et, plus largement, du vivre ensemble, si essentiel à l’ambiance de la classe.

Elle propose d’explorer 24 attitudes favorisant l’entente et la communication entre les élèves et le respect des règles de vie de façon plus globale. Parmi ces 24 conseils, on peut trouver :

  • Je respecte les règles et les consignes.
  • Je suis souriant et positif. Je ne me fâche pas pour des riens.
  • J’encourage les autres, je leur dis des choses gentilles et je leur trouve des qualités.
  • Je demande la permission avant d’emprunter ou de faire quelque chose.
  • Je respecte la « bulle », l’espace de chacun.

Je ne donne pas ici la liste exhaustive des 24 conseils des Bons amis mais je vous conseille de vous procurer cette affiche aux Editions Pirouette.

Rendre l’implicite explicite

Mes élèves ont découvert beaucoup de choses cette année, grâce à ces conseils ! Il y a tant d’attitudes sociales implicites que nous, adultes, pensons naturelles tellement nous les avons intériorisées par habitude mais que nous devons transmettre de façon explicite à nos élèves. L’idée, par exemple, que chaque personne a une « bulle » invisible autour de lui, plus ou moins grande selon les cultures et les individus, et que lorsque quelqu’un pénètre sa bulle, il se sent agressé ou menacé ; cette idée, qui est une réalité « cachée », a été une découverte pour mes élèves et, à maintes reprises ensuite, j’ai pu leur rappeler l’existence de cette zone invisible, lorsqu’ils s’approchaient de trop près d’un camarade qui, naturellement, s’éloignait pour préserver sa « bulle ».

J’ai découvert cette dimension à la fois intime et culturelle, grâce à l’excellent essai de Edward T. Hall, La dimension cachée dont je vous conseille la lecture et qui devrait être proposé de façon plus large dès le lycée, à mon humble avis !

Dans nos classes, de nombreux enfants ne détiennent pas toujours les codes sociaux pour entrer sereinement en contact avec autrui et pensent, tout naturellement, qu’ils ne sont pas compris ou qu’ils sont « différents ». Ils se sentent alors agressés ou « mal aimés ».

Aussi différents soyons-nous les uns des autres, il existe une terre qui nous rapproche et nous lie, celle du respect de l’autre et de la conscience de règles sociales et culturelles que nous, enseignants, pouvons rendre claires et explicites à tous nos élèves. J’ai adoré travailler avec cette affiche car elle trace, de façon claire et efficace, tous les chemins qui mènent à cette prise de conscience.

Mon exploitation (perfectible, bien sûr) en classe…

J’ai tout d’abord recopié chacun des 24 conseils au format A4 et je les ai illustrés grâce aux images du site My Cute Graphics. Chaque lundi matin, j’ai projeté l’un de ces conseils grâce à mon VPI et proposé à un élève de le lire pour, ensuite, le comprendre ensemble. Si vous n’avez pas de VPI ou TNI, il est possible d’agrandir l’affiche créée en A3 pour la rendre plus lisible.

   

Quelques exemples des conseils remis en page

L’enfant lit, avec ou sans mon aide, par exemple : « Je tente de régler moi-même mes conflits, de trouver une solution équitable. » Et nous expliquons ensemble cette phrase, les mots difficiles (ici : conflits, équitable), nous cherchons à l’illustrer par des exemples. Puis nous nous fixons cette règle comme objectif de la semaine et, le vendredi, nous faisons le bilan de la semaine, en dictée à l’adulte, afin de garder une trace de nos échanges.

Selon l’objectif à atteindre, on peut mettre en place différents petits jeux ou échanges. Par exemple, pour « J’encourage les autres, je leur dis des choses gentilles et je leur trouve des qualités. », on peut demander à chaque élève d’écrire un petit message de sympathie envers un autre enfant. Ou, pendant la semaine, à des moments libres, les enfants peuvent illustrer tel ou tel fait en relation avec le comportement de la semaine.

Cette année, j’ai simplement distribué à chaque enfant le livret des 24 conseils des Bons amis en leur proposant de l’illustrer et de le garder pour le CE1. Je pense, l’an prochain, relier les dessins et bilans écrits en dictée à l’adulte en un « album des Bons amis » que j’essaierai de photocopier pour tous les enfants de la classe, en fin de CP. Au fur et à mesure de l’avancée de ce projet, je vous ferai part de nos progrès autour de ces 24 comportements à favoriser toute l’année !

Je rappelle que je ne peux reproduire intégralement, dans cet article, les 24 conseils protégés par des droits d’auteurs mais vous pouvez les commander aux éditions Pirouette si vous souhaitez les mettre en oeuvre dans votre classe.

Les images que j’ai utilisées pour illustrer mes affiches des Bons Amis proviennent du site My Cute Graphics.

Voir plus sur Le blog de Chat noir

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

Soyez le premier à donner votre avis !