Description

Apprendre à bien trier les déchets et ainsi adopter une démarche citoyenne à travers la connaissance de la matière.

Objectif
- Appréhender la diversité de la matière : métaux, minéraux, verres, plastiques, matière organique sous différentes formes...
- Devenir de la matière organique n'appartenant plus à un organisme vivant.
- Relier les besoins de l'être humain, l'exploitation des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks).
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Déroulement des séances
  • Séance 1 : Découverte - Sciences et technologie, 45 min
  • Séance 2 : Matières premières - Sciences et technologie, 45 min
  • Séance 3 : Tri - Sciences et technologie, 45 min
  • Séance 4 : Création d'affiches - Sciences et technologie, 45 min
  • Séance 5 : Evaluation - Sciences et technologie, 45 min
1
Découverte
Dernière mise à jour le 08 mai 2017
Discipline / domaine Sciences et technologieObjectif - Savoir mener une démarche d'investigation.
- Décrire et questionner ses observations.
- Formuler des hypothèses, les tester et les éprouver.Durée 45 minutes (3 phases)Matériel - brique de jus de fruits vide
- déchets organiques et non organiques
- grilles en plastique (autant que d'élèves)
- 6 bacs de terre (autant que de groupes)
- appareil photo numériqueRemarques Les groupes resteront les mêmes durant toute la séquence et seront hétérogènes.
1. Questions / réponses
| 15 min. | découverte

L’enseignant montre une brique de jus de fruits vide et demande aux élèves ce qu’il peut (ou doit) faire avec. Réponse attendue : «on la jette». Puis (après plusieurs échanges) : «dans le conteneur destiné aux emballages». Puis il demande : «Est-ce qu’on peut faire la même chose avec d’autres emballages ?»

Il s’ensuit un échange sur les raisons et les bienfaits du recyclage (santé, hygiène, économies, préservation de la nature).
Afin de mieux faire comprendre l’intérêt du recyclage, l’enseignant va faire classer des détritus selon des critères que les élèves auront choisis et les fera ensuite se questionner sur le devenir de ces déchets.

2. 1re phase de l’expérience
| 25 min. | recherche

L’enseignant dépose quelques déchets sur chaque îlot et demande aux élèves de les classer de la manière qui leur paraît la plus logique. On attend un classement végétaux-animaux / autres. (Si les déchets sont sales, on pourra utiliser des gants jetables).
Il demande alors ce qu’ils pensent qu’il va se passer si on les laisse dans la nature pendant plusieurs semaines. Réponses attendues : «ce qui se mange va pourrir, la nourriture va disparaître dans la terre, et ce qui ne se mange pas ne va pas se modifier», «rien ne va se passer», "ça va disparaître dans la terre"... L'enseignant amène les élèves à dire que le résultat sera différent dans la terre et hors de la terre.
L’enseignant leur explique alors qu’ils doivent prouver leurs hypothèses en faisant une expérience.
Dans chaque groupe, les élèves ne seront pas forcément d'accord sur le résultat de l'expérience   ; ils devront donc d'abord se mettre d'accord (ce qui les fera travailler la communication à l'oral et en particulier l'argumentation, ceci de manière transversale)
Chaque groupe d’élèves possède 2 détritus organiques et 2 détritus non organiques ainsi que 4 grilles dans lesquelles ils mettront : un seul déchet. Chaque groupe prend en photo ses grilles contenant un déchet.

Expérience : 1/ un détritus organique enterré - 2/ un détritus non organique enterré - 3/ un détritus organique laissé à l'air libre - 4/ un détritus non organique laissé à l'air libre.

Un élève par groupe possède un élément de l'expérience qu'il va déposer, avec son groupe, à l'endroit convenu.

Les élèves font ensuite un schéma de ce qu’ils viennent de réaliser et écrivent dans leur cahier d’expérience ce qu’ils pensent qu’il va se produire d’ici six semaines (rien, pourriture, disparition…).
L’enseignant indiquera, ou rappellera, que le schéma doit être fait au crayon à papier et comporter un titre, des légendes complètes (reliées par des traits tracés à la règle et qui ne se croisent pas). Il doit être clair et soigné et on doit éviter les détails inutiles et les fioritures destinées à embellir le dessin.
Afin que le dessin soit assez grand, l’enseignant dira de le faire au milieu de la 1/2 page supérieure et prendre toute la hauteur de cette 1/2 page. Il faut être précis car en disant seulement «le dessin ne doit pas être trop petit», les élèves ne comprennent pas forcément ce qu’on attend d’eux.

3. Fin de la séance
| 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

L’enseignant demande aux élèves ce qu’ils ont retenu et écrit les réponses correctes au tableau. A la fin l’enseignant relit à haute voix ces réponses afin de les faire mieux retenir par les élèves.

2
Matières premières
Dernière mise à jour le 11 mai 2017
Discipline / domaine Sciences et technologieObjectif - Appréhender la diversité de la matière : métaux, minéraux, verres, plastiques, matière organique sous différentes formes...Durée 45 minutes (5 phases)Matériel - DVD "C'est pas sorcier" une seconde vie pour nos poubelles
- Photocopies : exercice d'appariement matières premières et matériauxRemarques Séance à mettre en place 2 semaines après la séance 1.
Phase 2 : En présentant le tableau, l’enseignant fera en sorte que les enfants arrivent à voir que les matières premières ne sont pas renouvelables. Les chiffres de ce tableau ne seront pas retenus par les élèves mais ce qui est important à retenir sont les deux premières colonnes associées car cela fait prendre conscience aux enfants l’intérêt du recyclage qui permet de ne pas épuiser les ressources naturelles. L’enseignant demandera alors quelles sont les autres alternatives au recyclage (réutilisation, réduction, réparation) et demandera des exemples. On pourra utiliser les masses pour faire des conversions.
Phase 4 : Il faut mettre l’accent sur les bienfaits de la connaissance de la composition des déchets pour mieux les trier et ainsi faire des économies plutôt que de parler de pollution.
L'enseignant veillera à ce que les élèves en difficulté ne travaillent pas trop rapidement avec le risque de répondre au hasard.
Phase 5 : L'erreur récurrente est d'écrire le mot "fer" au lieu de "métal" attendu pour la 1re image. Pour la 4e image, les élèves ne savent pas s'il faut écrire "carton" ou "papier" alors qu'il faut inscrire les deux. Ce sera l'occasion pour l'enseignant de réexpliquer ces notions.
1. Définition du déchet
| 10 min. | entraînement

On rappelle ce qu'on a fait la séance précédente. Pour mieux comprendre l'intérêt du recyclage, on va apprendre, dans cette séance, quelles sont les matières premières nécessaires à la fabrication des emballages.

L’enseignant demande ce qu’est un déchet, réponse attendue : “quelque chose de cassé, abîmé”, “quelque chose d’inutile”, “un emballage”, “un aliment qui n’est plus bon”… Après quelques échanges, l’enseignant les fait se rendre compte qu’on jette des objets qui pourraient encore servir et en vient à la conclusion qu’un déchet est un objet qu’on jette peu importe son état. Il écrit au tableau la définition simplifiée de la loi du 15 juillet 1975 du mot déchet : « Un déchet est tout ce qui est destiné à l’abandon.»

2. Matières premières utilisées pour la fabrication des matériaux d’emballage
| 10 min. | découverte

Présentation des matières premières utilisées pour la fabrication des matériaux d’emballage ainsi que les économies réalisées grâce au recyclage.

Matériaux et matières premièresmatériauxmatières premières
utilisées
économies pour une tonne de matériaux fabriqués
à partir de produits recyclés
acierminerai de fer1 tonne de minerai de fer
120 kg de pétrole brutaluminiumbauxite

2,3 tonnes de bauxite
1 tonne de pétrole brut
1,3 tonne de charbon

plastiquepétroleentre 670 et 800 kg de pétrole brut (cela dépend du plastique)
entre 400 et 570 kg de gaz (cela dépend du plastique)papier/carton

bois (arbres)

2,5 tonnes de boisverresable660 kg de sable
100 kg de charbon
100 kg de pétrole
25 kg de gaz

(source : revue intercommunale Pays de Nuits St Geoges - mai 2013)

3. Vidéo "C'est pas sorcier"
| 15 min. | découverte

Deux extraits vidéo C’est pas sorcier « Une seconde vie pour nos poubelles » suivi de questions orales - (2x3 min. de vidéo + 10 min. de questions)
La vidéo dure 12 minutes et sera coupée toutes les trois minutes sur 2 séances, soit 2 extraits par séance. A la fin des trois minutes de visionnage, l’enseignant demande aux élèves ce qu’ils ont retenu.

4. Activité d'appariement emballages et matières premières
| 5 min. | entraînement

Cette activité est liée à ce qui a été vu dans le reportage vidéo et dans le tableau.
Sur une photocopie (fichier joint) d’un document créé par l’enseignant, l’élève écrit le nom de la matière des emballages puis fait des exercices d’appariement entre les emballages et les matières premières nécessaires pour les fabriquer (annexe 1).

5. Correction de l'activité
| 5 min. | mise en commun …
Voir plus sur Edumoov

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

Soyez le premier à donner votre avis !