Lecture à deux

(1 avis)
  |   8

Description

Cette semaine, nous avons commencé la mise en place de la lecture à deux. Les enfants sont ravis !

Lire à deux : pourquoi ?

1. Le plaisir
Lire à deux est très motivant pour les élèves qui sont ravis d’aller s’asseoir en fond de classe (ne serait-ce que pour une dizaine de minutes !) avec leur partenaire de lecture.

2. La motivation
Lire à son copain donne envie de bien lire, de mieux lire. Entre camarades, on s’encourage, mais aussi on se questionne, on cherche à vérifier la compréhension de l’autre, on discute, on argumente.

3. Le sens
Lire à haute voix donne du sens au travail parfois très lourd, fourni par certains faibles lecteurs. 

Lire à deux : comment ?

1. Chacun à son tour
Le temps de lecture à deux étant sur le créneau de lecture autonome, il convient d’être très discret pour ne pas gêner les autres. J’ai ainsi expliqué aux élèves, qu’un seul groupe passerait par jour. Ils attendent leur tour avec impatience. Le premier jour, celui de la mini-leçon sur le sujet, ils ont choisi librement leur partenaire et se sont inscrit sur une liste, avec un ordre de passage (cette liste est téléchargeable en fin d’article).

2. En respectant des règles de conduite
Règles formulées ensemble et ancrées par l’affichage disponible ici.

3. De différentes façons
À deux, on peut lire :
-en même temps, la même chose, silencieusement (en faisant des pauses régulièrement pour discuter du texte)
-en même temps, la même chose, oralement (en faisant des pauses régulièrement pour discuter du texte)
-chacun à son tour (une phrase chacun, un paragraphe chacun, une page chacun…)
-chacun à son tour le même passage (on essaye de lire mieux que le camarade, de mettre plus le ton)
-si le texte s’y prête, en « jouant » les personnages 

Mon petit bilan : les élèves apprécient énormément, j’en ai même vu quelques-uns s’entraîner pendant la récréation ! Ils respectent parfaitement les règles (trop peur de devoir retourner à leur place…). À la fin, je leur demande toujours de dire de quelle manière ils ont lu, qu’est-ce qui était intéressant..

Les problèmes qui peuvent se poser : un élève à pleuré lors du choix des partenaires (« Bidule a encore choisi Machin, et moi ? Il ne me choisit jamais ! » pas cool, et les élèves qui ont entrepris la lecture d’un roman (bah oui…) étaient un peu déçus de devoir arrêter avant la fin… J’aurais dû les prévenir…

Pour en savoir plus :

Zazou

Voir plus sur Mélimélune

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

13 Février 2019 - Miss T