Si j’avais un copain grand et fort – Education civique

(2 avis)
  |   66

Description

Un texte idéal ( 3 pages ) pour discuter, démarrer  de façon neutre un débat sur  les problèmes de violence … dans la cour ou à l’école…

Merci Jean Pierre  pour ce texte. ( tiré du livre du même titre ( 5 épisodes )):

David est un petit bonhomme de faible constitution, et pas assez courageux pour lutter contre les caïds de sa classe. Il s’invente donc un ami costaud, qui va l’aider à vaincre sa peur, d’abord, et les autres, après…

« Cette histoire permet aux jeunes lecteurs de comprendre combien le courage mental est nécessaire pour combattre le « terrorisme » du milieu scolaire. David se fabrique un défenseur qui n’est que la représentation imaginaire de son courage réel mais inconscient. Cela l’aide à mûrir et à prendre conscience de ses capacités. Bien conté, ce livre peut donner le déclic nécessaire à une jeune victime. »

 

Analyse et propositions par l’IA28: ici

Voici deux livres me permettant aussi de démarrer le débat ( un peu plus ludique )  :

Des fables avec des loups, cochons, chameaux… prouvent qu’il vaut mieux discuter, comprendre, écouter que de se bagarrer, de rejeter, de blesser….

Je vous poste deux fiches demain.

Des pistes et des actions menées dans une école : ici

 

 

Voir plus sur Bout de gomme

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

30 Mai 2019 - Louise Branger
7 Février 2019 - Jacqueline Razanajao