Une pincée de conjugaison par jour (ou presque)

(2 avis)
  |   73

Description

Maintenant que nous avons passé une bonne partie de l’année à observer / comparer / déduire / manipuler (et j’en passe) les « costumes » des verbes aux différents temps… il est temps de passer en mode entrainement de conjugaison intensif. Oui ok, dis comme ça, ça fait un peu peur ^^.
En réalité, rien de bien méchant puisque je ne suis pas trop pour les tartines d’exercices. Je ne refais pas le bla-bla que j’avais mis en forme ici il y a quelques semaines. Mais si ça vous intéresse, vous pouvez aller y jeter un coup d’oeil.

Un petit rituel de conjugaison…

Je me suis donc préparé des séries de petits textes à trous que mes élèves devront compléter en conjuguant les verbes demandés.
Dans chaque texte, il s’agit de conjuguer entre 8 et 12 verbes (à un ou deux près, selon les séries), à un temps donné.
J’ai préparé les corrigés que je compte projeter au tableau en fin d’exercice.

Je n’invente rien bien sûr (ou alors j’suis trop balaise :-P) ! C’est un exercice qu’on fait tous dans nos classes. Mais je me suis dit que quitte à y passer du temps, autant que ça puisse servir à d’autres.

… que je souhaite :
  • Régulier : l’idéal serait quotidien, mais je suis quasiment sûre de ne pas pouvoir m’y tenir avec les dictées, le rituel de grammaire et tout le reste ! Donc je me donne un objectif de 3 fois par semaine.
  • Court : puisque l’idée n’est pas de tomber dans l’entrainement pénible. La répétition de l’exercice doit primer sur sa durée. Je cible donc un créneau de 20 minutes max correction incluse. On verra si ça passe…
  • Contextualisé : donc à partir de petits textes, histoire de ne pas juste recracher des tableaux de conjugaison… et tant qu’à faire, autant profiter de l’occasion pour réviser des choses ou en apprendre.
  • Interactif : après la phase de travail individuel, je souhaite un temps d’échange entre les élèves. A la manière des dictées négociées (que je ne pratique pas régulièrement, c’est juste à titre de comparaison), je compte proposer à mes élèves de comparer leurs réponses. Ils pourront ainsi  – par groupes de 2 ou 4 – débattre et argumenter leurs choix. Comme c’est un mode de travail que je pratique souvent dans ma classe, mes élèves sont habitués.
    Ils auront bien entendu, comme pour toute activité, leurs outils à disposition (leçons, affichages…).
  • Autocorrectif : parce que le but est de pouvoir valider ou non ses réponses à la fin, et que c’est toujours mieux de le faire soi-même. Et aussi parce que si je veux tenir l’entrainement dans le temps, ça ne doit pas devenir une surcharge en corrections (qui se voudraient en plus totalement inutiles) pour moi.
Quelques précisions

Pour les premières fois, nous lirons le texte tous ensemble à haute voix avant de commencer. Cela renforcera l’idée sur laquelle j’insiste depuis le début de l’année : il faut dire le verbe avant de chercher à écrire quoi que ce soit.

J’ai pensé un moment à proposer des exercices plus variés du type « choisir entre 3 propositions ». Mais à ce stade de l’année, je trouve que c’est trop réducteur. Mon but est que mes élèves manipulent un maximum l’affichage construit au fil de l’année et avec lequel ils sont déjà bien familiarisés. Tout cela dans l’optique de transférer efficacement ces compétences dans toutes leurs productions écrites – ce qui est loin d’être automatique pour certains.
J’aviserai, selon les résultats obtenus, à une éventuelle adaptation pour les élèves qui se trouveraient en difficulté.

Côté contenu, je cible les thèmes étudiés en classe en histoire, en sciences… dans tous les domaines. Tout n’est pas publiable puisqu’une partie des textes est directement lié à la vie de ma classe (sorties, évènements), mais les séries en téléchargement ci-dessous peuvent convenir dans d’autres classes.
La consigne de chaque texte indique à quel temps l’élève doit conjuguer les verbes. J’ai volontairement mis tout plein de verbes car je ne me contente pas de voir les verbes listés dans le BO. Le travail mené en amont étant basé sur la mise en évidence des récurrences, il n’y a aucune raison de considérer différemment des verbes comme « partir » et « offrir » par exemple.

Les séries de textes

Voici les séries qui sont prêtes pour le moment.
Chaque fichier contient une série de 4 textes ayant un thème commun, et les corrigés. Les documents sont à imprimer en mode 2 pages par feuille.

Entre parenthèse, vous pouvez voir les temps abordés dans les textes : 
P = Présent
I = Imparfait
F = Futur
(Oui ça fait « pif », et alors ?! ^^)

La préhistoire (P)
La Gaule (P + I)
Les jours fériés (P + I)

MAJ 15/05/17 coquille « Le 8 mai »

Les états de l’eau (P)
La sécurité routière (P + I)

MAJ 21/04/17 coquilles « Le piéton »

  Lisez-moi ! Voir aussi :
  • Ma réflexion sur la conjugaison.
  • Mon affichage évolutif « La garde-robe du verbe ».
  • Ma manière d’expliquer la conjugaison à mes élèves.
Voir plus sur Lutin Bazar

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

29 Octobre 2018 - B
13 Août 2018 - alain l.

Bonjour,

J'ai tellement apprécié les exercices de Lutin Bazar que je les ai adaptés avec son accord en applications sur LearningApps:

https://learningapps.org/3471206

c@t

alain l.