Grille de compétences maternelle – Documents officiels – Maternelle – PS – MS – GS – Cycle 1 Le langage au cœur des apprentissages PS MS GS Vivre ensemble Agir et s’exprimer avec son corps La sensibilité, l’imagination, la création

(0 avis)
  |   1
Ressource proposée par Pass-education.fr

Description

Grille de compétences maternelle – Documents officiels

Maternelle – PS – MS – GS – Cycle 1

Bulletin Officiel de l’Education Nationale – Hors série n°1 du 14 février 2002

Compétences devant être acquises en fin d’école maternelle. L’enfant doit être capable de…

 


Voir les fiches


Télécharger les documents

Grille de compétences maternelle   rtf

Grille de compétences maternelle   pdf

 

 

Le langage au cœur des apprentissages                                                                                                                              PS    MS  GS  

1 – COMPÉTENCES DE COMMUNICATION
– répondre aux sollicitations de l’adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (à 3 ou 4 ans) ;
– prendre l’initiative d’un échange et le conduire au-delà de la première réponse ;
– participer à un échange collectif en acceptant d’écouter autrui, en attendant son tour de parole et en restant dans le propos de l’échange.

2 – COMPÉTENCES CONCERNANT LE LANGAGE D’ACCOMPAGNEMENT DE L’ACTION (LANGAGE EN SITUATION)
– comprendre les consignes ordinaires de la classe ;
– dire ce que l’on fait ou ce que fait un camarade (dans une activité, un atelier…) ;
– prêter sa voix à une marionnette.

3 – COMPÉTENCES CONCERNANT LE LANGAGE D’ÉVOCATION
– rappeler en se faisant comprendre un événement qui a été vécu collectivement (sortie, activité scolaire, incident…) ;
– comprendre une histoire adaptée à son âge et le manifester en reformulant dans ses propres mots la trame narrative de l’histoire ;
– identifier les personnages d’une histoire, les caractériser physiquement et moralement, les dessiner ;
– raconter un conte déjà connu en s’appuyant sur la succession des illustrations ;
– inventer une courte histoire dans laquelle les acteurs seront correctement posés, où il y aura au moins un événement et une clôture ;
– dire ou chanter chaque année au moins une dizaine de comptines ou de jeux de doigts et au moins une dizaine de chansons et de poésies.

4 – COMPÉTENCES CONCERNANT LE LANGAGE ÉCRIT
4.1 Fonctions de l’écrit
– savoir à quoi servent un panneau urbain, une affiche, un journal, un livre, un cahier, un écran d’ordinateur… (c’est-à-dire donner des exemples de textes pouvant être trouvés sur l’un d’entre eux).
4.2 Familiarisation avec la langue de l’écrit et la littérature
– dicter individuellement un texte à un adulte en contrôlant la vitesse du débit et en demandant des rappels pour modifier ses énoncés ;
– dans une dictée collective à l’adulte, restaurer la structure syntaxique d’une phrase non grammaticale, proposer une amélioration de la cohésion du texte (pronominalisation, connexion entre deux phrases, restauration de l’homogénéité temporelle…) ;
– reformuler dans ses propres mots un passage lu par l’enseignant ;
– évoquer, à propos de quelques grandes expériences humaines, un texte lu ou raconté par le maître ;
– raconter brièvement l’histoire de quelques personnages de fiction rencontrés dans les albums ou dans les contes découverts en classe.
4.3 Découverte des réalités sonores du langage
– rythmer un texte en en scandant les syllabes orales ;
– reconnaître une même syllabe dans plusieurs énoncés (en fin d’énoncé, en début d’énoncé, en milieu d’énoncé) ;
– produire des assonances ou des rimes.
4.4 Activités graphiques et écriture
– écrire son prénom en capitales d’imprimerie et en lettres cursives ;
– copier des mots en capitales d’imprimerie, en cursives avec ou sans l’aide de l’enseignant ;
– reproduire un motif graphique simple en expliquant sa façon de procéder ;
– représenter un objet, un personnage, réels ou fictifs ;
– en fin d’école maternelle, copier une ligne de texte en écriture cursive en ayant une tenue correcte de l’instrument, en plaçant sa feuille dans l’axe du bras et en respectant le sens des tracés.
4.5 Découverte du principe alphabétique
– dès la fin de la première année passée à l’école maternelle (à 3 ou 4 ans), reconnaître son prénom écrit en capitales d’imprimerie ;
– pouvoir dire où sont les mots successifs d’une phrase écrite après lecture par l’adulte ;
– connaître le nom des lettres de l’alphabet ;
– proposer une écriture alphabétique pour un mot simple en empruntant des fragments de mots au répertoire des mots affichés dans la classe.

          Vivre ensemble

 

 

– jouer son rôle dans une activité en adoptant un comportement individuel qui tient compte des apports et des contraintes de la vie collective ;
– identifier et connaître les fonctions et le rôle des différents adultes de l’école ;
– respecter les règles de la vie commune (respect de l’autre, du matériel, des règles de la politesse…) et appliquer dans son comportement vis-à-vis de ses camarades quelques principes de vie collective (l’écoute, l’entraide, l’initiative…).

 

          Agir et s’exprimer avec son corps

 

 

La plupart des compétences relatives aux activités corporelles sont étroitement liées aux situations dans lesquelles elles se construisent, et s’expriment en termes de niveau à atteindre. Ces compétences sont de nature identique dans les trois cycles, mais se situent à des niveaux de maîtrise différents, et dans différentes activités. La liste des compétences spécifiques à atteindre en fin de maternelle est présentée ci-dessous avec, dans certaines activités, des exemples concrets. Les documents d’application donnent une description plus complète de ces compétences, illustrées d’exemples de niveaux à atteindre sur un plus grand nombre d’activités physiques, ainsi que des commentaires.
D’autres compétences, plus transversales, sont présentées dans une deuxième partie.

1 – COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES LIÉES AUX DIFFÉRENTES ACTIVITÉS


Les différentes activités physiques font vivre aux enfants de l’école maternelle des « expériences corporelles » particulières. Les intentions poursuivies, les sensations et les émotions éprouvées sont différentes selon les types de milieux et d’espaces dans lesquels elles sont rencontrées (incertitude ou non, interaction des autres ou non). Il ne s’agit pas de proposer une copie des pratiques sportives « de club », connues par les enfants (par la famille, l’environnement social, les médias…), mais de traiter ces activités pour qu’elles soient adaptées aux enfants de cet âge, et d’en construire le sens avec eux : par exemple, faire des activités athlétiques, c’est courir, sauter, lancer, en faisant des efforts pour essayer de battre son propre record…
Par la pratique de ces activités physiques variées, les enfants peuvent construire quatre types de compétences spécifiques, significatives de ces expériences corporelles, élaborant ainsi un répertoire aussi large que possible d’actions élémentaires.
Parce qu’elles sont complémentaires, chacune de ces quatre compétences doit être vécue par l’enfant chaque année, dans des modules de différentes activités, sur plusieurs séances (cinq à six au minimum). Au cours d’une semaine, et pendant au moins un demi-trimestre, deux ou trois compétences spécifiques peuvent être programmées à travers des activités différentes, par exemple :
– lundi : réaliser une action que l’on peut mesurer (activités athlétiques) ;
– mardi : adapter ses déplacements à différents types d’environnements (activités gymniques) ;
– jeudi : adapter ses déplacements à différents types d’environnements (activités de pilotage : bicyclettes, trottinettes…) ;
– vendredi : réaliser des actions à visée artistique, esthétique ou expressive (rondes et jeux dansés).
Un exemple plus complet de programmation est présenté dans le document d’application. Les compétences sont illustrées, pour quelques activités, dans des fiches d’accompagnement.

1.1 Réaliser une action que l’on peut mesurer
– courir, sauter, lancer de différentes façons (par exemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan) ;
– courir, sauter, lancer dans des espaces et avec des matériels variés (par exemple : lancer loin différents objets) ;
– courir, sauter, lancer pour « battre son record » (en temps, en distance).
Mise en œuvre :
– activités athlétiques.
Exemples de compétences à atteindre en fin de maternelle : activités athlétiques :
– courir vite en ligne droite pendant 4 à 5 secondes ;
– lancer loin un objet lesté, sans sortir de la zone d’élan ;
– sauter le plus loin ou le plus haut possible, avec ou sans élan.

1.2 Adapter ses déplacements à différents types d’environnement
– se déplacer dans des formes d’actions inhabituelles remettant en cause l’équilibre (sauter, grimper, rouler, se balancer, se déplacer à quatre pattes, se renverser…) ;
– se déplacer (marcher, courir) dans des environnements proches puis progressivement dans des environnements étrangers et incertains (cour, parc public, petit bois…) ;
– se déplacer avec ou sur des engins présentant un caractère d’instabilité (tricycles, trottinettes, vélos, rollers…) ;
– se déplacer dans ou sur des milieux instables (eau, neige, glace, sable…).
Mise en œuvre :
– vers les activités gymniques : salles aménagées avec du gros matériel, des obstacles (on peut s’y déplacer de manières différentes) ;
– activités d’orientation : environnements proches et familiers (école) ; environnement semi-naturels et proches (parcs) ou plus lointains (bois, forêt…) ;
– activités de roule et de glisse (pilotage) : chariots, tricycles, vélos, rollers, patins à glace, skis…
– activités aquatiques (en piscine) : partout où ce sera possible, les activités de natation seront proposées aux enfants de grande section, sous la forme de modules d’apprentissage d’un minimum de 10 séances ;
– activités d’escalade : modules et murs aménagés ;
– activités d’équitation : poneys.
Exemples de compétences à atteindre en fin d’école maternelle :
– vers les activités gymniques : se déplacer d’un point à un autre de différentes façons (rouler, franchir, sauter…) en prenant des risques mesurés, et en essayant d’arriver sur ses pieds ;
– activités d’orientation : dans un parc public, à vue de l’enseignant, par groupes de …

Voir plus sur Pass-education.fr

D'autres ressources qui pourraient vous intéresser

Soyez le premier à donner votre avis !