Journée mondiale de l’enfance

billes.jpg

« Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité."
Kofi A. Annan, secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

Quel cadre institutionnel ?

Le 20 novembre 2019 aura lieu le 30ème anniversaire de la convention des droits de l’enfant. La journée du 20 novembre est une formidable occasion de valoriser les actions éducatives remarquables menées avec les enseignants et les acteurs de l'enfance tout au long de l'année.

Sur EDUSCOL, vous trouverez une liste de sites et d’actions défendant les droits de l’enfant. Vous avez notamment un lien vous orientant vers le site de l’UNICEF afin de connaitre le cadre de la déclaration des droits de l’enfant.

Comment l’aborder avec les élèves ?

Une entrée par les jeux :

  • Le site de l’UNICEF propose de nombreuses fiches thématiques à télécharger . On trouve ainsi abordé : les droits de l'enfant avant 1989, L'UNICEF dans les situations d'urgence, Pourquoi tous les enfants ne vont-ils pas à l'école ?, l'éducation des filles , l'école et le handicap ou encore le harcèlement scolaire.
  • La série de dessins animés Cécile et Kevin pour comprendre le droit à la différence : « Et si c’était moi… » . À travers le regard de ces deux héros de la nouvelle série de Tfou, abordez avec vos élèves les thèmes de la tolérance et du droit à la différence grâce à de courtes vidéos pleines d’humour et de légèreté.
  • Les 10 vidéos des Petits Citoyens accompagnées d’un cahier d’activité pour les écoles primaires : Et si on parlait du harcèlement ?
  • Le tour des droits d’ Asterix : en suivant ce lien, vous avez accès : aux règles, au jeu (pions et cartes) et au dossier réponses. Vous aurez également accès à l’album des droits de l’enfant. La couverture présentant Astérix reprend les articles illustrés par des vignettes du célèbre gaulois.
  • Et pour évaluer tout ce que l’on a appris ensemble de façon ludique : Le jeu de l’oie des droits de l’enfant, un jeu en ligne permet de travailler plusieurs thématiques en autonomie.

Une entrée par la littérature :

  • Cette journée est l’occasion de parler de l’éducation des filles. Partir d’un exemple concret permet aux élèves de mieux s’identifier. Ainsi, l’album mettant en scène Malala, cette jeune fille pakistanaise qui se bat pour avoir sa place dans la société peut être parlant pour les élèves. Je vous invite donc à lire Malala, pour le droit des filles à l’éducation.

Quelles traces ?

Melimelune propose une séquence sur les droits de l’enfant à partir d’illustrations de PEF. Elle propose aussi une trace écrite pour synthétiser cela. Elle se base notamment sur un ouvrage paru aux Editions Rue du monde, Le Premier Livre de mes droits d’enfants.

La classe de Mallory propose une séquence abordant d’abord la convention des droits de l’enfant. Ensuite, traitant du droit à l’éducation avec un travail géographique.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est important de faire remarquer aux élèves que même près de chez eux, tous les enfants n’ont pas les mêmes droits ; les sensibiliser à mener des actions de bourse aux jouets, aux vêtements en apportant leurs anciens jouets pour les enfants les plus démunis (en partenariat avec la commune) ou d’autres actions comme la course contre la faim proposée par Action contre la faim permet d’impliquer élèves et familles dans une démarche sur les droits de l’enfant.

Alors, à vous de faire vivre l’école comme une chance et surtout comme un lieu où chaque enfant a le droit de s’épanouir !

Pour retrouver les ressources mentionnées dans l’article, c’est facile ! il suffit de cliquer sur ce lien.

Caroline, conseillère pédagogique

Ces idées vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !