Gérer ma classe après le confinement : on met son masque et sa cape !

covid-5025100_640.png

Avec le déconfinement, l'organisation qui c'était mise en place depuis le confinement va devoir être repensée. De nouveaux défis sont à relever. Nous connaissons la capacité des enseignants à créer, innover et à s'adapter. C'est pour cela que les enseignants vont porter le masque mais aussi une cape ! Elle ne sera pas peut-être pas visible mais on le sait depuis longtemps, les profs sont des super-héros. De notre côté on vous dit comment on envisage de reprendre la classe avec ma collègue.

Continuer ....

Les plans de travail

Au début du confinement, nous avons proposé des fiches de travail pour les jours d'école, voici un exemple si vous voulez voir à quoi il ressemble. Nous les partageons dans un dossier google drive. On dépose également des mini-leçons pour expliquer des notions si besoin. Il y a aussi des tutos pour savoir utiliser la classe virtuelle du CNED, écrire sur le tableau blanc...

On va donc continuer ses plans de travail, le français et les maths seront donc identiques à la maison ou à l'école. En classe, on pourra faire de la remédiation pour aider les élèves qui ont eu du mal à faire le travail seul. Et ainsi différencier beaucoup plus facilement. Des classes avec un maximum de 15 élèves finalement c'est un rêve qui se réalise !

Des moments de classe virtuelle

Nous avons la chance dans notre école d'être bien équipé en informatique, on pense donc pouvoir continuer la classe virtuelle du CNED. Des groupes d'élèves se connectent à des heures données. Nos élèves sont habitués à se retrouver en visioconférence, depuis 6 semaines, par groupe de 4 pendant 45 min. Les parents le sont aussi, ils connaissent l'heure à laquelle se connecter.

Ainsi, les élèves à la maison pourront voir leur camarade en classe et partager une activité comme le calcul mental, une mini-leçon... Cela peut aussi être le partage d'une lecture. Ou encore laisser les élèves l'après midi avoir un temps avec un groupe à la maison pour échanger sur un sujet préparer à l'avance. Finalement c'est juste reprendre le principe d'une classe qui a des correspondants !

Cette organisation va nous obliger à être plus respectueuses du timing, et à bien faire le calcul mental à 9 h 30 si un groupe doit se connecter à ce moment là :)

Mettre en place

Les gestes barrières

On s'interroge surement tous dessus. Difficile de vraiment savoir comment cela va réellement se mettre en place dans les écoles. C'est quasiment du cas par cas. Mais dans tout les cas voilà ce que nous envisageons dans un premier temps pour la classe.

Pour nous, mardi c'est retour à l'école et on va donc changer les plans des classes, fini les tables en ilot. Préparer des boites individuelles pour le matériel à manipuler, indispensables pour certains.

Les gestes barrières à l'école feront partis des apprentissages dans les premiers jours. On pense utiliser cette vidéo explicative ou avec cette chanson.

Donc nouveau mot d'ordre : touche pas à mes affaires. Le côté positif c'est que pour la première fois les enfants vont peut-être avoir leur matériel pour travailler ! C'est aussi l'occasion de leur faire comprendre ce qu'est le chômage technique en leur montrant que les responsabilités de distributeurs/ ramasseurs de feuilles vont devoir cesser jusqu'à nouvel ordre.

Pour la correction des cahiers, elle se fera en direct. On ne ramasse pas, les cahiers resteront sur les tables et on mettra un coup de tampon pendant les récréations. Ils vont par contre écrire un peu plus car plus de photocopie.

Les compétences psychosociales

Ce guide d'activités mobilise les compétences psychosociales : pour parler avec les élèves de ce qu'ils ont ressenti pendant le confinement, les émotions qu'ils ont aujourd'hui et également revivre ensemble. Il y a des activités très simple comme utiliser le livre "Mon héroïne, c'est toi" écrit et illustré par Helen Patuck pour le Comité permanent interorganisations de L'Unesco et diffusé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), destiné aux 6-11 ans. Il sera le point de départ pour que les enfants parlent de leur vécu.

Des projets de classe pour faire le lien entre les deux groupes

Nous pensons réaliser un livre avec le site bookcreator ou edupage. Pour que les élèves créent leur propre livre pour parler de cette année, ou relever des défis à la maison mais qui seront déposés dans le livre. Par exemple, celui de reproduire une œuvre d'art en se mettant en scène et en se photographiant. L'élève pourra ensuite intégrer cette photo dans le livre et préciser qui est le peintre, donner son avis... Ainsi ce projet pourra être vu et enrichi aussi bien de la maison que de la classe.

L'enjeu est peut-être là, comment conserver son groupe classe quand il est divisé en deux ? Les projets serviront on l'espère à faire des liens entre les deux groupes. La fin d'année est quelquefois laborieuse, les élèves sont démotivés. Les projets seront peut-être une source de motivation très forte !

Reprendre

Les activités des autres matières

Nous pourrons reprendre notre cahier de poésie/d'art plastique qui nous tient à cœur. Nous l'avions pensé en début d'année car nous ne voulions plus utiliser des cahiers de travaux pratiques qu'à moitié. Les élèves vont donc pouvoir reprendre leur création artistique. Si vous voulez le voir c'est par ici.

Les séances pour questionner le monde vont reprendre normalement... La même séance sera donc faite deux fois, une pour le groupe A et une pour le groupe B. On va pouvoir planter, expérimenter car en petit groupe c'est plus facile :) Il nous reste à réfléchir sur l'utilisation des ozobots. Comment les manipuler selon le protocole sanitaire ? Et ainsi poursuivre notre projet sur les contes.

Les activités à proposer à la maison

Voici un exemple de site que j'ai découvert dernièrement : les tables de multiplication. Le site propose différents jeux en ligne. Et j'avoue avoir passé un peu de temps sur deux jeux : celui des pingouins et l'autre sur la souris.

J'ai aussi regardé de plus près le site ikukids. La vidéo sur le cygne poltron qui est sans parole m'a beaucoup interpelé. J'ai trouvé que c'était parfait pour proposer de la production d'écrit et pour travailler les inférences.

Vous retrouverez dans cette liste des activités qui sont adaptées pour travailler à la maison mais de façon ludique.

Mais vous en vous en doutez tout cela reste très abstrait, ce ne sont que des pistes de réflexions. Et on s'imagine déjà tourner les pages de leur cahier avec un mikado si besoin ...

Céline Guilhot Coulpier, enseignante en CE1

Ces ressources vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • 13 Mai 2020 - bisounours  
    <p>Comme toujours vos ressources et votre aide sont très précieux. Merci pour votre travail et votre partage. C'est une vraie bouffée d'oxygène .</p>
    |     Répondre