La correspondance scolaire en 6 conseils de pros !

correspondance letter

4 profs des écoles vous partagent leur expérience de la correspondance scolaire et 6 astuces qui vous aideront dans votre projet, quel qu’il soit.

1) Identifier les difficultés en amont

Les difficultés d’un projet de correspondance sont presque toujours les mêmes.

Le temps ! Il n’est pas évident de baliser l’année quand on a d’autres projets.

L’association des élèves : comment faire pour que chacun et chacune choisisse un correspondant dans la classe ? On pioche au hasard ?

Le choix des thèmes ​de correspondances…

2) Les surmonter !

Le temps : nous avons essayé d’alterner un courrier par période, avec des échanges sur le blog et deux visites dans l’année. Cela a permis de ne pas se surcharger et de mener avec plaisir un projet riche.

L’association des élèves : nous avons demandé aux élèves et leur avons laissé le choix ! Au minimum un courrier pour toute la classe et ceux qui voulaient correspondre plus faisaient des lettres en plus.

Les thèmes ont finalement été faciles à trouver puisque nous travaillions en classe coopérative. Les élèves ont vite trouvé des pistes de questions.

Puis, nous avons choisi de lier la littérature par la création d’un rallye lecture pour l’autre classe, nous faisions des arts visuels pour nos correspondants etc…

Vous pouvez trouver d’autres idées de thèmes de correspondance avec les ressources de la classe de stéphanie.

3) Mettre au programme des compétences transversales

Le fait d’avoir un calendrier d’envois et de retours de courriers prédéfinis permet d’avancer au fil de la progression mise en place en classe et de travailler la correspondance ​en compétences transversales.

Par exemple, Nous avons reçu à ma demande, neuf Clément aplatis en classe. Quand mes élèves ont envoyé les nôtres, je leur ai demandé de choisir une période historique et d’imaginer la vie d’un Clément à l’époque choisie (et l’anecdote de son aplatissement).

Les élèves, répartis en îlots, ont dû ​se documenter​. Cela a donné lieu à l’écriture de courriers adressés à d’autres classes, mais également à des recherches en bibliothèque, sur internet via ​le moteur de recherche Beneylu School et sur ​Qwant junior​, à des partages de découvertes en classe par le biais d’exposés, à la construction par étapes de notre frise chronologique.

Ça a été un grand moment de travail en autonomie et d’enrichissement mutuel durant toute la première période.

4) Établir un calendrier raisonnable

Établissez ​un calendrier (raisonnable)​ et mettez tout en oeuvre pour vous y tenir.

C’est un engagement, soyez donc sûr de tenir la distance, quelque soit la cohorte d’élèves que vous aurez. Ne multipliez pas les interlocuteurs, il faut se sentir en confiance avec le partenaire. Si ce n’est pas tout à fait le cas, modifiez ensemble certains points.

Ne soyez pas trop ambitieux sur le nombre d’envois mais ​gardez un contact régulier​. Pour cela inscrivez un créneau spécifique dans l’emploi du temps.

Il est aussi possible de construire un projet etwinning qui pourra vous aider à vous structurer dans le temps.

5) Formuler un objectif pour les élèves “Mieux se connaître”

Cela fait plusieurs années que je propose une correspondance scolaire à mes classes. Cette année, notre classe correspondante est au Canada !

Il faut impliquer les élèves, leur faire comprendre que ce sont des enfants qui leur répondent et que l’objectif est d’arriver à mieux les connaître sans se voir, simplement en correspondant par le biais de lettres (ou bien de mails).

Les dessins pour se présenter aux correspondants sont une très bonne idée, pour plus de proximité.

En général, ils adorent avoir leur propre correspondant et sont impatients de recevoir les réponses à leurs questions.

Voici une variante, de la description sous forme de portrait. Celle ci se fait sous forme de devinette. Les élèves doivent se décrire au mieux pour que les correspondants puissent émettre des hypothèses et les retrouver sur la photos collective.

6) Partager un blog commun sécurisé

Nous partageons un blog commun sur Beneylu School avec nos correspondants.

Les enfants soumettent leurs articles au prof qui les corrige et les publie dans le blog de la correspondance.

J’utilise ​le kit du journaliste en herbe pour aider les élèves à écrire leurs articles. Nous avons même une carte de presse !

J’espère que les conseils de Romance, Bénédicte, Isabelle, Fanny, Michel et Véronique vous seront utiles. Pour aller plus loin sur la correspondance scolaire, lisez ​le guide complet sur Beneylu Pssst.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !