La méthodologie de l’exposé

professor-2308610_640.jpg

Devenus adultes nous avons tous des souvenirs d’exposés. Au même titre que les dictées, c’est une activité incontournable de l’école. Mais comment mettre cela en place afin que l’exposé devienne un réel apprentissage et ne soit pas la corvée parentale du weekend ou un prétexte aux mercredis après-midi entre copains.

1/ Le rôle de l’exposé

Ce lien EDUSCOL montre la place de l’exposé dans les programmes officiels pour le cycle 3 . Il s'agit pour les élèves de construire leurs savoirs à partir de recherches documentaires et de les exposer oralement au groupe-classe.

Une fiche méthodologique pour le cycle 2 (CP) est en ligne et précise bien les objectifs et attendus de ce travail oral formalisé. Cette fiche ressource détaille une progression sur l’année ainsi qu’une grille d’évaluation.

Quoiqu’il en soit, il est important d’être au clair sur la méthode et sur ce qui sera attendu en évaluation à la fois pour l’enseignant mais aussi pour l’élève. Cette modalité de travail proposant à la fois une synthèse des informations et un travail en groupe reste difficile pour les élèves ; baliser au mieux ce chemin vers l’autonomie est nécessaire.

2/ Une méthodologie à développer

Au-delà du thème sur lequel on peut laisser les élèves décider, il est important de construire la méthodologie avec eux.

Bout de gomme propose 4 fiches d’aides à la préparation de l’exposé, plutôt orienté cycle 3. Les attentes mais aussi la grille d’évaluation sont donnés aux élèves dès le début.

La classe de Define a mis sur son blog un mot destiné aux parents. Il est effectivement important de les impliquer dans ce travail en insistant que cette modalité est un apprentissage de classe. C’est avant-tout la méthodologie de recherche développée qui est nécessaire et non, comme c’est encore trop le cas, la présentation, la qualité de l’affichage ou du diaporama qui sera évalué.

Le déroulement de cette séquence de recherche doit être préparé minutieusement :

  • La situation doit être adaptée à un travail de groupe : travail de recherche.
  • La consigne de départ est claire et adaptée, elle reste écrite au tableau tout au long de l’activité. S’assurer que la consigne est comprise.
  • Une première phase de recherche individuelle permet à chacun de s’approprier le travail demandé.
  • Les différents temps de travail sont minutés.

3/ Un support de présentation diversifié

Exit nos exposés sur affiche papier avec des autocollants découpés dans les livrets thématiques de la Documentation Scolaire ! Place au numérique ou aux présentations interactives.

Charivari à l’école propose des lapbooks pour rendre manipulables les leçons et exposés.

Edumoov propose une séquence cycle 3 pour travailler les exposés et prendre le temps de développer les compétences orales telles que la mobilisation du corps et de la voix.

L’exposé sera un compte-rendu destiné à être partagé et compris et pas seulement une recherche personnelle. Il faut donc travailler avec les élèves la méthodologie de recherche mais aussi la clarté de l'articulation, le débit et le volume de la voix au même titre que la communication non-verbale. A ce titre, la restitution de l’exposé s’apparente aux attendus d’une lecture orale ou d’une poésie.

4/ Un travail en groupe à cadrer

Les groupes de travail bien organisés et collaboratifs constituent une méthode de travail appréciée par de nombreux élèves. Ils peuvent s’entraider, lier et consolider des contacts et ne se sentent pas mis sous pression par l’enseignant.

Ils ont un objectif commun et ont le même objectif à atteindre.

Cet article le " bruitomètre " au vert pendant le travail de groupe rappelle les règles à maintenir pour garder une ambiance de travail propice à l’apprentissage. Deux règles d’or sont à garder : organiser et répartir les tâches et savoir gérer son temps.

A l’image d’une situation d’entrainement ou de recherche, si le temps imparti est trop long, la recherche de groupe risque de ne pas être efficace.

Sur Ipotâme...tâme on peut trouver des affiches de groupe. L’important est de vérifier les rôles de chacun. L’enseignant doit s'assurer d'abord qu'il existe bien une règle qui permet à chacun de participer à la tâche commune et que cette règle est respectée ; il doit, ensuite, donner les moyens à chacun d’une participation nécessaire à l'accomplissement de la tâche commune. Il doit enfin bien préciser que l'objectif est l'acquisition par chacun, grâce au travail en commun, de connaissances nouvelles.

Un exposé, ce n’est donc pas seulement une méthodologie de lecture, c’est aussi une méthodologie de la recherche, de synthèse d’information, de collaboration et de communication à son public.

Caroline, conseillère pédagogique

Ces idées vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !