Une journée type en maternelle

classroom-658002_640.jpg

Depuis cette rentrée 2019, la scolarité obligatoire démarre à 3 ans renforçant ainsi la maitrise du langage. Alors comment appliquer ces directives ministérielles avec votre vie parmi ces 30 têtes blondes cherchant leurs doudous toute la journée ? !

Les recommandations pédagogiques pour la rentrée 2019 rappellent la place fondamentale de la maternelle dans la scolarité. Vecteur essentiel de la construction du langage et donc du futur adulte, l’école via les enseignants doit amener les élèves à maitriser les acquis fondamentaux.

Les temps forts de la journée

A la maternelle, l’enfant doit se sentir rassuré. Cela passe donc par des journées avec des temps ritualisés, bien cadrés et clairement expliqués pour les élèves. C’est valable aussi face aux consignes et à ce qu’on attend d’eux. La sécurité affective de l’élève passe par une demande et un repérage clair. Dans l’ouvrage de Retz, manuel du jeune enseignant, le repérage est détaillé. Vous retrouvez l’analyse sur le blog La classe de Laurène.

On trouve alors :

-un temps d’accueil

Ce temps d’accueil sert de transition entre la maison et l’école. C’est un moment pour l’enseignant de saluer les familles et de s’adresser à l’enfant en particulier ce qui ne sera peut-être plus le cas dans la journée. C’est à ce moment que les élèves rentrent dans l’écrit avec l’étiquette prénom. Par exemple celui d'un format traditionnel papier présenté chez Mysticlolly. Elle propose des étiquettes progressives à faire évoluer selon le moment de l’année.

-un temps de regroupement ritualisé

Durant ce temps, qui a tendance à être très long, il est important de rendre les élèves actifs. Cela passe par le comptage des présents, l’appel ou des comptines en français ou langues étrangères dans le cadre de l’éveil aux langues. Evidemment, le temps de regroupement en PS ne sera pas le même en septembre ou en juin. Il faut maintenir l’attention des élèves et ne pas hésiter à diviser les temps de regroupement dans la journée. Inutile de faire la météo à 8H45 alors que la récréation est à 10H15 ! Canope propose un parcours magistère de 3 heures qui permet de poser les questions sur le rôle des rituels dans l’apprentissage et la posture des enseignants à acquérir dans ces phases . Sur Edumoov, vous trouverez une séquence sur les rituels à adapter selon votre profil de classe et la période de l’année.

-des temps d’apprentissage

Ces temps en maternelle sont très souvent placés sous le signe des ateliers. Un atelier par matinée, des groupes d’élèves qui tournent pour avoir effectué tout ce qui est proposé sur la semaine. Sur l’excellent site de Zaubette, vous trouverez des plans avec des ateliers pour chaque période destinés à des MS et des GS. Faites votre marché ! Pensez à placer des ateliers autonomes, des ateliers de découverte, des ateliers dirigés par l’enseignant et supervisé par l’ATSEM si vous avez la perle rare dans votre école ! Il y a aussi les pôles d’apprentissages. Dans ce dispositif, les élèves sont répartis dans des pôles (sciences, mathématiques, arts) et l’enseignant guide ou laisse les élèves explorer le matériel. Trois ressources importantes sont à retrouver dans cette liste .

-des temps de pause

Cela passe par la récréation bien évidemment mais aussi la sieste, les temps calmes ou de relaxation. Les élèves ont besoin de temps de pause à la fois physiquement et mentalement. Les élèves doivent se déplacer, appréhender l’espace. Ils ne sont encore pas en mesure de rester assis une heure entière. Pour cela, l’ouvrage de RETZ la relaxation active à l’école et à la maison propose des exercices nécessitant peu de matériel et réalisables en classe.

-des temps d’activité physiques, motricité

Elles peuvent se passer dans le gymnase, sous le préau suivant les locaux disponibles. Il est important de veiller à la sécurité et calibrer sa séance. Le temps de préparation et de passation de consignes ne doit pas être plus important que le temps d’activité réelle. Sur le site deCanopé, dans l’onglet des banques de séquences didactiques, vous avez une séquence sur la motricité et les productions langagières en PS . Gardons en tête que tout est propice au développement du langage, que ce soit l’activité motrice, l’habillage en récréation et même l’incontournable passage aux toilettes !

Il est important, pour vous, de préparer votre journée en variant les temps énoncés ci-dessous pour éviter la lassitude des élèves. Mais cette préparation est inutile si elle n’est pas clairement établie pour les élèves qui ne sont pas acteurs de leur journée. Pour cela, il est important de leur faire dérouler le programme de la matinée avec des supports visuels (photos d’élèves, de l’enseignante, de l’atsem, du professeur de chorale…). Sur le site Le tour de ma classe, vous trouverez la pendule de la journée que vous pourrez adapter. Iticus propose le sens inverse, en faisant un retour sur la journée, un bilan via le temps qui passe.

Deux articles peuvent compléter votre planning de journée : 6 points pour aider l’enfant à devenir élève et top 10 des blogs de maternelle.

Je vous invite à retrouver les ressources regroupées dans cette liste.

Caroline, conseillère pédagogique

Ces idées vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !