Ceci n’est pas une Fake news : la semaine de la presse

news-2389226_1280.png

Elle se rapproche comme chaque année quand arrive le printemps. Et nous rappelle que l’éducation aux médias et à l’information fait partie des programmes.

Vous avez oublié de vous inscrire sur le site de la CLEMI ? Vous ne savez pas comment l’enseigner ? Pas toujours évident de glisser des apprentissages sur l’éducation aux médias entre les leçons de français et de maths. Alors comment trouver des opportunités pour l'enseigner ?

Voici 6 activités qui permettent d’éduquer aux médias et qui devraient vous motiver à dégager du temps pour l’enseigner et à le lier aux autres matières.

Améliorer les aptitudes à la pensée critique

L'évaluation des médias au moyen d'exercices en classe incite les élèves à déterminer si les messages sont exacts, en utilisant des exemples pour justifier leurs opinions.

Cette séquence détaillée sur un tigre activement recherché en Seine et Marne, peut être une très bonne activité pour faire la différence entre info ou intox.

Les entrées se font en histoire sur le monde numérique ou bien encore en EMC par les enjeux civiques de l’usage d’internet et adopter une attitude critique. A l’air où les fake news envahissent nos médias, il est important de développer le sens critique tôt !

Vous pouvez également vous rendre sur le site info hunter education. Spicee, un site de web documentaire indépendant s’associe à Tralalère, éditeur de contenus éducatifs numériques, pour lancer Info Hunter, une nouvelle offre pédagogique destinée au décryptage de l’information. Un vrai coup de coeur pour nous !

Apprendre à créer différents produits

De nombreuses activités d’initiation aux médias permettent aux élèves d’apprendre par la pratique en étudiant et en créant une gamme de produits allant des publicités imprimées aux scripts pour la télévision.

Alors laissez-les vous surprendre par leur créativité et par l’aplomb devant la caméra en réalisant un journal télévisé . Pour les aider, vous pouvez leur montrer en immersion dans les coulisses du grand soir.

Vous pouvez également réaliser des affiches en art plastique après avoir travaillé la lecture d’images en français.

Twictée, mode d’emploi

Vous souhaitez développer la vigilance orthographique, les règles de publication sur les réseaux sociaux et apprendre à travailler en groupe alors la twictée est faite pour vous !

Il vous faudra auparavant l’autorisation de votre IEN pour ouvrir un compte pour votre classe pour ensuite twicter en liberté. Mais ne pensez pas que vous réalisez qu’une dictée sur twitter, non vous faites bien plus. Chaque twictée est composée d’une séquence de 4 séances sur trois semaines. De plus, il s’agit d’une triade qui regroupe : une classe, associée à une deuxième classe scribe (qui rédige les dictées) à une troisième classe miroir (qui produit les twoutils correspondants aux erreurs commises). Nos explications vous paraissent insuffisantes ou confuses ? Alors regardez cette ressource complète sur la mise en place de la twictée.

Identifier un point de vue

En histoire et en géographie pour comprendre un document, il faut savoir que celui-ci exprime un point de vue, et qu’il faut identifier et questionner le sens implicite d’un document. La CLEMI propose des ateliers Déclic’Critique pour identifier les “experts en blouse blanche “ à la télévision. La trace écrite permettra de réaliser une publicité sur un objet en utilisant la stratégie publicitaire.

Vous voulez en savoir plus sur l’éducation aux médias ? Consultez cet article pour apprendre comment se former sur le sujet ou bien encore l’insérer dans une pédagogie de projet.

Céline Guilhot-Coulpier, enseignante en CM1

Ces idées vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !