Tables de multiplication : les apprendre facilement

Multiplication

Les tables de multiplication sont une étape essentielle de l’apprentissage du calcul et des mathématiques : sans une solide connaissance de leurs tables, les élèves rencontreront des difficultés en maths dans toute leur scolarité... et dans leur vie !

Or, si l’apprentissage des tables de multiplication se fait de façon très naturelle chez certains enfants, d’autres ont plus de mal à les mémoriser, et ce qui fonctionne avec les uns ne fonctionne pas forcément avec les autres.

Cela tombe bien, de nombreuses possibilités existent : des jeux, des sites permettant de s’exercer en ligne, et des méthodes alternatives, notamment adaptées aux élèves concernés par des troubles des apprentissages.

Les tables de multiplication ? Un jeu d’enfant !

Apprendre par cœur ses tables de multiplication peut être un peu rébarbatif. Heureusement, il est possible de rendre l’apprentissage plus amusant en enseignant avec une dose de jeu et de défi. Plusieurs ressources vous aideront à entraîner vos élèves sans qu’ils s’ennuient :

  • Les jeux : avec Panique sur la banquise”, proposé par Lutin Bazar dans un formidable article dédié à l’apprentissage des tables de multiplication par le jeu, où elle met également en ligne de quoi faire des dominos, un jeu de l’oie, des cocottes ou encore un mistigri… Le principe : les joueurs doivent mettre leurs forces en commun pour sauver l’esquimau de l’attaque d’un ours polaire, grâce à leurs connaissances des tables de multiplication. Un jeu collectif, ludique et motivant ! Et également le jeu multicocottes qui est aussi parfait pour apprendre les tables tout en s'amusant !
  • Les flash cards : des petites fiches cartonnées avec l’opération au recto et le résultat au verso. On donne à chaque élève les cartes correspondant aux tables qu’il a du mal à mémoriser pour qu’il s’entraîne et s’auto-corrige. Vous pouvez les fabriquer vous-mêmes avec du carton bristol ou acheter le jeu des Cartatoto qui reprend le principe et ajoute un code couleur par table.
  • Les ceintures de tables de multiplication dont le principe est le même que celui des ceintures de judo. Chaque semaine, les élèves font un test d’une minute pour obtenir une ceinture d’une couleur donnée. S’ils réussissent, ils obtiennent la ceinture et doivent s’entraîner pour la couleur suivante. On commence avec la ceinture blanche, la plus facile pour finir avec la ceinture bleu foncé, la plus difficile.

Tables de multiplication : 3 sites pour s’exercer en ligne

Pour apprendre les tables de multiplication, pas de secret : il faut s’entraîner, encore et encore, sans se lasser ni se décourager. Pour ce genre de tâches répétées, le numérique peut être un précieux allié pour l'enseignant : vos élèves peuvent s’exercer en ligne et être corrigés automatiquement autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce qu’ils ne fassent plus d’erreur. 3 sites sont particulièrement bien faits :

  • Calculatice, développé par l’Académie de Lille, permet entre autres de s’exercer aux tables de multiplication (onglet “Niveau CM2), avec des jeux variés, pour chacun desquels il est possible de faire varier le niveau de difficulté (de 1 à 4)
  • Le site du MatouMatheux, hébergé par l’Académie de Rennes, propose des exercices basiques et d’autres plus sophistiqués, comme celui des messages codés ou encore de la table croisée, sorte de mots croisés dont les définitions sont des opérations et les mots leurs résultats
  • Multix, créé par le blogueur Orphys, de monecole.fr, propose une progression complète autour de blasons. Il y a 9 blasons, de niveau de difficulté croissant. Pour obtenir un blason, il faut apprendre la table correspondante, puis s’exercer et enfin passer le test permettant de valider et de passer au suivant.

Enseigner les tables de multiplications autrement

Avec certains élèves, la motivation supplémentaire apportée par un jeu ne suffit pas pour parvenir à apprendre les tables de multiplication. Ça peut notamment être le cas pour des élèves concernés par la dyslexie ou la dyscalculie. Il est à ce moment-là utile de passer par des méthodes alternatives pour faciliter la mémorisation :

  • La méthode Multimalin est une technique basée sur les images et les histoires : chaque opération est racontée comme une histoire mettant en scène des personnages représentant les deux chiffres, afin de donner du sens. Exemple : la vidéo pour mémoriser l’opération 7 x 9.
  • La méthode de multiplication “avec les doigts”, bien expliquée dans cette vidéo, permet de retrouver les tables de multiplication de 6 à 10 en comptant sur ses mains, à partir du moment où l’on connaît celles de 1 à 5. Très astucieux !
  • La chanson est un moyen mnémotechnique également prisé, facile à mettre en oeuvre en faisant écouter à vos élèves des comptines comme celle-ci.
  • D'autres idées sont données sur les pages dédiées des sites Dys Positif et Dysmoitout - ce dernier propose notamment d’utiliser la table de Pythagore pour jouer à la bataille navale.

Ces ressources vous inspirent ? N’hésitez pas à les tester en classe et à nous faire partager votre expérience en vous inscrivant gratuitement !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !