Harcèlement et climat scolaire

play-figures-4541727_640.jpg

A l’heure de l’école de la bienveillance, de plus en plus de situation de harcèlement scolaire font jour. Les élèves parlent, les réseaux sociaux s’en mêlent et tout devient confus !

Quel est la place de l’Ecole dans cette situation ? Que faire pour améliorer le climat scolaire ?

Qu’est-ce que le climat scolaire ?

Le climat scolaire reflète le jugement des parents, des éducateurs et des élèves concernant leur expérience de vie et du travail au sein de l'école, sans pour autant résulter d'une simple perception individuelle. Il renvoie donc à la qualité de vie à l'école.

Vous trouverez sur EDUSCOL les préconisations ministérielles avec trois étapes : définir, mesurer et agir.

Lancé à la rentrée 2019 dans les écoles, collèges et lycées, le prix "non au harcèlement" propose 10 mesures pour lutter contre le harcèlement. Ces mesures peuvent être travaillées notamment au cycle 3 dans le cadre de l’EMC et servir de base à la définition des règles de vie de classe.

L'éducation nationale propose un site dédié au Climat scolaire qui propose des ressources scientifiques et pratiques. Géré par Canope, ce site collaboratif aborde le climat scolaire sous plusieurs rubriques : stratégies d’équipe, prévention des violences, coopération ou encore coéducation.

Comment améliorer le climat scolaire dans son école et en classe ?

Une vidéo de captation d’une conférence TedXParis peut servir de base au travail d’équipe entre enseignant dans le cadre d’un conseil de maîtres ou de cycle afin de réfléchir aux outils à développer en commun pour la gestion des conflits. Tout cela en 11 minutes !

4 thèmes peuvent être retenus pour l’amélioration du climat scolaire, tous sont liées. La base est la volonté entière de l’équipe enseignante d’améliorer leurs conditions de travail et l’ambiance, qu’elle soit entre les élèves ou les enseignants !

  • Développer un sentiment de sécurité pour l’élève mais aussi pour l’enseignant. Cela passe donc par le travail en équipe dans les écoles, l’échange entre pairs.
  • Développer un sentiment de justice/d’autorité : Ne pas réagir à chaud en cas d’incident, sans manquer de réactivité. Appuyer toutes mes décisions sur le règlement intérieur co-construit.
  • Développer un sentiment de reconnaissance/respect : Veiller à la réciprocité du respect dans la relation avec mes élèves. Aider un élève qui a été absent à se situer dans l’avancée des projets à son retour. Me montrer disponible pour l’élève qui manifeste des signes particuliers (tristesse, abattement…).
  • Développer un sentiment d’appartenance : Mettre en place un rituel quotidien pour accueillir les élèves qui arrivent à l’école. Il faut favoriser des situations d’apprentissage collaboratif et coopératif.

Tout mettre en œuvre pour que chaque élève se trouve concrètement impliqué dans les projets collectifs (école, classe, maison). Pour cela, l’article On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille : conseils pour une liaison école/famille sereine vous donnera des pistes de liaison école/maison pour développer la co-éducation

Pour finir il est important de développer l’estime de soi : Exprimer et valoriser les progrès constatés. Pour cela un travail sur les émotions peut être intéressant à mener suivant son profil de classe. Plusieurs ressources exploitables rapidement sont détaillées dans l’article Les émotions en classe : 10 ressources pour les aborder.

Quelles ressources pour les équipes ?

Cette vidéo peut être un support de discussion entre les élèves après un cas de harcèlement ou en prévention. Le synopsis ? Clara est une jeune fille qui se fait harceler. Comment réagir? comment en parler? Comment arrêter cela?

Canopé a édité un ouvrage Pour un climat scolaire positif en trois chapitres :

  • Donner une définition possible du climat scolaire, ainsi que ses différents facteurs déterminants à partir de l’étude de situations concrètes vécues par les acteurs ;
  • Faire un point sur les acquis de la recherche dans ce domaine
  • Proposer une méthode d’aide à la prise de décision pour un climat scolaire de qualité.

Il sera un complément à l’excellent support numérique Conflits à l'école : savoir les prendre en compte pour un meilleur climat scolaire de Dominique Pouthier.

Que faire concrètement ?

Quoiqu’il arrive, il est important d’entendre les deux parties : harceleur comme harcelé. Chacun ressent un mal être (justifié ou non).

  • La méthode PIKAS est utilisée. Il faut y être formée. En cas de besoin, renseignez-vous auprès de vos inspections de circonscription qui vous donneront le bon interlocuteur. Cette méthode de « la préoccupation partagée » : Créée en Suède dans les années 1970 à l’initiative du professeur de psychologie Anatol Pikas consiste principalement en une série d’entretiens individuels avec les élèves ayant pris part à des pratiques d’intimidation. L’approche est non blâmante : le professionnel qui reçoit les intimidateurs n’a pas pour but de leur faire reconnaître leur participation ou leurs responsabilités dans les brimades. La méthode s’adapte à beaucoup de situations (surnoms, moqueries, mises à l’écart, etc.). Les différentes enquêtes internationales montrent un taux de règlement des cas supérieur à 75%. Vous pouvez en trouver une explication sur le site CANOPE.

  • Les messages clairs : sur EDUSCOL, une fiche est consacrée à ce dispositif facilement utilisable en classe . Venant du Québec dans la mouvance de la pédagogie Freinet, le message clair peut se définir comme un échange verbal entre deux élèves en relation duelle visant à la résolution de petits conflits entre pairs. Maitresse Aurel propose une exploitation dans sa classe de CP grâce à des vidéos introductives. Enfin, grainesdelivres propose une séquence entière ainsi que les outils de l’élève et les affiches exploitables rapidement.

Ces séances montrent qu’il est nécessaire d’avoir deux pré-requis :

  • Un apprentissage préalable par les élèves des différentes étapes, notamment dans le cadre de jeux de rôles.
  • L’apprentissage d’un lexique relatif aux émotions et aux sentiments.

Le climat scolaire ne pourra être combattu qu’en unissant les forces de tous : élèves, enseignant, parents, personnel communal. Le travail d’équipe est nécessaire pour harmoniser les pratiques. Une stratégie d’engagement des élèves, des parents, des professionnels et des habitants peut faire la différence.

Les ressources mentionnées sont à retrouver ici.

Caroline, conseillère pédagogique

Ces idées vous inspirent ? N’hésitez pas à consulter mon profil ici et à vous abonner à mes publications.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les meilleures ressources pédagogiques par e-mail

Commentaires

  • Soyez le premier à écrire un commentaire !